Saints bretons à découvrir

[JOSSELIN] Pardon de Notre Dame du Roncier les 7 et 8 septembre

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

roncier.jpgJosselin prépare son grand pardon de Notre Dame du Roncier qui aura lieu les 7 et 8 septembre sous la présidence de Mgr Raymond Centène, évêque de Vannes et Mgr Delmas, évêque d’Angers, invité de Mgr Centène. La procession aux flambeaux se déroulera le dimanche à 22h, suivie de la messe à la basilique et la messe pontificale le lundi 8 (Jour de la fête de la Nativité de la Vierge Marie) à 11 h à la basilique. Elle sera précédée par la procession avec les bannières à 10 h 30 emmenée par un « suisse » en habit chamarré portant une lance. Les rues et places de Josselin seront décorées aux couleurs de bleu et blanc de la Vierge Marie et les maisons seront pavoisées de banderoles et oriflammes.

 

En 808, un laboureur qui cultivait la terre, où se trouve maintenant l’église, trouva une statue de la Vierge dans les ronces. Celui-ci emporta la statue chez lui, mais elle revint sur le lieu de la découverte. Toute la famille se mit en prière. La fille du laboureur, aveugle de naissance, fut guérie. Ce miracle attira des fidèles de plus en plus nombreux. L’’évêque du lieu  ( Aleth// Saint-Malo )  autorisa qu’on lui rende un culte.  On construisit une chapelle.

Un seigneur, Guéthennoc, vint établir son château près de la rivère, l’Oust. Ce fut le point de départ d’une petite cité fortifiée à laquelle son fils, JOSSELIN, donna son nom. Au fil des siècles, plusieurs abbayes, monastères et maisons religieuses contribuèrent à l’accueil des pèlerins et au rayonnement de la Cité. 

 

De l’église romane primitive il reste quelques traces. Le style gothique prédomine dans l’église actuelle, qui reçut le titre de basilique en 1891. La flèche fut terminée en 1949 !

 

 

Cliquez sur l’image pour l’agrandir / Klikañ war an tresadenn evit brasaat anezhañ.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

crepes chandeleur

CHANDELEUR : de la fête druidique d’Imbolc à la Présentation de Jésus au Temple

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minEn ce 2 février, nous fêtons la Présentation …

Bilan 2022 des actions d’Ar Gedour et projets 2023

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minAr Gedour fête cette année ses douze ans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *