Saints bretons à découvrir

L’engagement de Mgr Centène au service de la famille

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Fête de la lumière (45).jpgLu ici

Samedi matin, 24h avant de manifester à Paris contre le projet de loi dénaturant le mariage, Mgr Centène, évêque de Vannes, a adressé ses voeux au diocèse, devant 200 personnes. Il en a profité pour revenir sur la béatification, le 27mai, de Mme Molé, Mère Saint-Louis, fondatrice de la congrégation des Soeurs de la Charité de Saint-Louis. Le diocèse de Vannes compte, à ce jour, 1149 religieuses, 298 religieux, 61 diacres et 281 prêtres diocésains. Ce fut la première béatification jamais prononcée en Bretagne.

L’évêque de Vannes a appelé à défendre la famille, pour l’établissement de «repères clairs» et l’éducation au «sens de la vie».

«C’est le sens de mon engagement au service de la famille. La structure naturelle du mariage doit être reconnue et promue, c’est-à-dire l’union d’un homme et d’une femme, face aux tentations de la rendre juridiquement équivalente à des formes d’unions radicalement différentes qui, en réalité, la dénaturent et contribuent à la déstabiliser en éclipsant son caractère particulier et son rôle irremplaçable».

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

[KERANNA] Oferenn e brezhoneg d’ar 5/02/23- Messe en breton (+ feuille téléchargeable)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Disul, d’ar 5 a viz C’hwevrer 2023 …

Bilan 2022 des actions d’Ar Gedour et projets 2023

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minAr Gedour fête cette année ses douze ans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *