Saints bretons à découvrir

Le Bagad Feiz & Sevenadur recense une centaine de musiciens dans ses rangs

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Nous vous avons déjà présenté le Bagad Feiz & Sevenadur (foi & culture), ensemble musical à l’identité chrétienne assumée et porté par Ar Gedour.

Cette formation est différente des autres bagadoù puisqu’il s’agit avant tout d’un réseau qui s’étend sur toute la Bretagne et au-delà, et qui se retrouve actuellement une fois l’an, lors du Pèlerinage Feiz e Breizh, pour animer l’arrivée du pèlerinage et l’entrée solennelle de la procession à Sainte Anne d’Auray.

Un réseau d’une centaine de musiciens

Le réseau accueille aujourd’hui des musiciens d’âge divers et de différents niveaux, allant de 1ère catégorie à débutant de niveau convenable avec un répertoire simple et accessible, indépendants ou issus de bagadoù de la Fédération Sonerion, du Bagad Saint Patrick (Scouts Unitaires de France) ou encore du Bagad Tri Bleiz (Scouts d’Europe). Des groupes se retrouvent en divers endroits et notamment sur Brest, pour répéter régulièrement. Nous comptabilisons à ce jour 52 cornemuses, 43 bombardes et 13 caisses claires, sans oublier les grosses caisses, soit donc 108 musiciens. Ce qui fait du bagad Feiz & Sevenadur une formation de taille non négligeable.

Si l’identité chrétienne de la formation est assumée, elle accueille aussi bien des catholiques de diverses sensibilités que quelques athées ou des agnostiques, avec pour seule condition pour tous d’accepter l’esprit fraternel de l’ensemble et de se rendre au pèlerinage Feiz e Breizh. Ce qui n’empêche nullement de se retrouver pour d’autres événements en petits groupes, par exemple lors d’événements diocésains comme cela a été le cas à Locronan l’hiver dernier, ou encore la participation à certains pardons.

Enfin, un atout non négligeable : accepter l’esprit du bagad signifie aussi accepter les musiciens de toute sensibilité catholique. Il s’agit donc aujourd’hui d’une des rares initiatives travaillant concrètement à trouver une certaine fraternité ecclésiale au-delà des frontières habituelles que le monde se donne. Et rien que pour cela, l’aventure mérite le détour.

Soutenez le développement du bagad

La formation des musiciens est partie intégrante du projet. C’est pourquoi les sonneurs et batteurs les plus expérimentés donnent du temps pour les plus jeunes. Après avoir investi dans de nouveaux chanters pour les cornemuses, nous avons besoin de financer 3 nouvelles caisses claires, ce qui est un budget non négligeable.

Le budget pour acheter des caisses claires est conséquent, même d’occasion en bon état. Il faut compter près de 2000€. Vous pouvez nous soutenir en aidant par un don en cliquant sur ce lien.

Pour rejoindre le bagad Feiz & Sevenadur, veuillez utiliser le formulaire ci-dessous.

    Votre nom / Hoc'h anv (obligatoire / endalc'hus)

    Votre email / Ho postel (obligatoire / endalc'hus)

    Sujet / Danvez

    Votre message / Ho kemennad

    À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

    Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

    Articles du même auteur

    15 a viz Ebrel : SANT PADERN, ESKOB

    Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Sant Padern a seblant bezañ bet ganet, …

    L’UBAPAR, 40 ans d’animation en milieu rural en Bretagne

    Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minD’an 20 a viz Ebrel 2024 e vo …

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *