Saints bretons à découvrir

Le Concile Vatican II: authentique signe de Dieu pour notre temps.

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Benoit XVI.jpgLa Conférence épiscopale française organise à Lourdes une Rencontre intitulée « Joie et espérance. 50 ans après le Concile Vatican II », à laquelle les évêques ont invité 2.500 laïcs, religieux et prêtres de tout le pays. Voici de larges extraits du texte du vidéo-message de Benoît XVI, diffusé ce matin à l’ouverture des travaux :

« Le Concile Vatican II a été et demeure un authentique signe de Dieu pour notre temps. Si nous savons le lire et le recevoir à l’intérieur de la Tradition et sous la direction sûre du Magistère, il deviendra toujours plus une grande force pour l’avenir de l’Eglise. Aussi, je souhaite vivement que cet anniversaire soit pour vous et pour toute l’Eglise qui est en France, l’occasion d’un renouveau spirituel et pastoral…

 

Ce renouveau, qui se situe dans la continuité, prend de multiples formes et l’année de la foi, que j’ai voulu proposer à toute l’Eglise en cette occasion, doit permettre de rendre notre foi plus consciente et de raviver notre adhésion à l’Evangile. Cela demande une ouverture toujours plus grande à la personne du Christ, en retrouvant notamment le goût de la Parole de Dieu, pour réaliser une conversion profonde de notre cœur et aller par les routes du monde proclamer l’Evangile de l’espérance aux hommes et aux femmes de notre temps, dans un dialogue respectueux avec tous. Que ce temps de grâce permette aussi de consolider la communion à l’intérieur de la grande famille qu’est l’Eglise catholique et contribue à restaurer l’unité entre tous les chrétiens, ce qui fut l’un des objectifs principaux du Concile.

Le renouveau de l’Eglise passe aussi à travers le témoignage offert par la vie des chrétiens eux-mêmes pour que resplendisse la Parole de vérité que le Seigneur nous a laissée. En fréquentant les témoins de la foi, comme sainte Bernadette l’humble voyante de Lourdes, Pauline Jaricot qui a suscité dans l’Eglise un nouvel élan missionnaire et tant d’autres, qui ont germé de la terre de France, vous grandirez dans la connaissance du Christ… Sainte Jeanne d’Arc, dont nous célébrons cette année le sixième centenaire de la naissance, en est un exemple lumineux, elle qui a voulu porter l’Evangile au cœur des réalités les plus dramatiques de l’histoire et de l’Eglise de son temps. Redécouvrir la joie de croire et l’enthousiasme de communiquer la force et la beauté de la foi est un enjeu essentiel de la nouvelle évangélisation à laquelle est conviée toute l’Eglise ».

Source : VIS 24/03/2012

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

15 a viz Ebrel : SANT PADERN, ESKOB

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Sant Padern a seblant bezañ bet ganet, …

[KERANNA] 400 personnes au pèlerinage des Bretonnants

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minCe dimanche 7 avril, venus des cinq départements, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *