Saints bretons à découvrir

Le premier menhir de StoneBreizh a été posé

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

C’est dans la discrétion que le menhir de 8,32 mètres prévu comme point central du projet StoneBreizh à Carhaix a été posé sur le site de Penn ar Roz.

Plus de 200 personnes étaient présentes le 3 juillet dernier, dans une bonne ambiance, pour le premier coup de collier initiant cette nouvelle aventure proposée par Philippe Abjean et Edouard Le Scanff. Mais une chaîne entourant le mégalithe s’est rompue, blessant quatre des personnes présentes pour l’érection de la pierre à la force des bras.

Une enquête de gendarmerie a été lancée pour faire le jour sur les causes et les responsabilités. Cet accident restera un point noir couvrant le lancement de ce projet ambitieux qui souhaite associer un maximum de personnes.

Nous avons interrogé Edouard Le Scanff et Philippe Abjean. On peut dire que tous les deux se sont retrouvés assommés, après cet épisode douloureux, compatissants à la douleur des blessés, même si chacun le vit et l’exprime d’une manière différente. Gérer une cellule de crise n’est pas donné à tous mais ceux qui connaissent les deux personnages ne peuvent douter de leur humanisme. L’un comme l’autre déplorent cet accident et sont donc entrés en contact avec les blessés. Un accompagnement est assuré depuis dimanche, tant à l’hôpital qu’au domicile des blessés.

Toujours est-il que le menhir central a été posé par la force non plus des bras mais des machines, non seulement pour ne pas laisser le chantier en plan, mais pour dire que malgré tout, l’aventure StoneBreizh continue.

 

J’apprécie Ar Gedour : je fais un don

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

Les Portes du Sacré (Bernard Rio) est réédité

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Publié en octobre dernier, l’ouvrage LES PORTES …

Affiche du court-métrage en breton Disoñjal.

Le court-métrage en breton Disoñjal en diffusion sur Brezhoweb

Le premier court-métrage de la réalisatrice bretonne Madeleine Guillo-Leal est diffusé depuis décembre 2022 sur la chaîne de télévision en breton Brezhoweb. Marie, âgée de 80 ans, se retrouve hospitalisée suite à un AVC et n'est plus capable de s'exprimer en français, mais uniquement dans sa langue maternelle, le breton

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *