Saints bretons à découvrir

Musique bretonne. Un ouvrage pour le violon

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

violon.jpgChristian Lemaître le rappelle dans l’introduction de son livre : le violon a été utilisé dès la fin du XVIIe siècle en Basse-Bretagne mais les acteurs de cette tradition n’ont pas laissé de traces parvenues jusqu’à nous. Sans référence ancienne, il a fallu réinventer une technique de l’instrument, adaptée à la grande variété des styles et rythmes des terroirs bretons.

Le musicien s’y est employé dès les années 1980, au sein de groupes comme Kornog, Pennou Skoulm, Archétype… Dans « Suites bretonnes pour violon solo », il présente et analyse un total de 77 thèmes, écrits sur partition, et répartis en 18 chapitres : Ridées, Suite gavotte montagne, Kas a barh, Suite Plinn… Christian Lemaître situe le morceau choisi et donne les directives techniques qui permettront de le faire sonner au mieux. Un CD où il joue chacun des thèmes propose ses interprétations. En animant régulièrement des stages, le titulaire du diplôme d’État de professeur de violon traditionnel a senti la nécessité de présenter un tel ouvrage. Il devrait vite servir de référence auprès des violonistes mais aussi des autres instrumentistes de tradition.

Édition Wren, 35 €, contact : christianlemaitre@wanadoo.fr

Source : Le Télégramme

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

La Troménie de Marie au Pardon de Notre-Dame de Rumengol

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minRumengol est un sanctuaire diocésain dédié à la …

Les prochains jours au Festival Interceltique de Lorient : les moments à ne pas manquer

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 minLe Festival Interceltique arrive déjà presque à sa …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.