Saints bretons à découvrir

Samedi saint : ostension télévisée du Suaire de Turin

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Une-ostension-televisee-du-Suaire-de-Turin-pour-le-Samedi-saint_article_main.jpgQuelques jours seulement avant sa renonciation effective, Benoît XVI a autorisé une ostension exceptionnelle du Suaire de Turin. Cette ostension, décrite par le Saint-Siège comme un ultime cadeau du pape émérite à l’Église catholique, sera uniquement télévisée et aura lieu dans l’après-midi du Samedi saint 30 mars.

Ce jour-là, l’archevêque de Turin, Mgr Cesare Nosiglia, présidera une célébration spéciale qui fera allusion aux mots de Benoît XVI : celui-ci lors de la dernière ostension qui avait fait venir plus de 2 millions de pèlerins à Turin en mai 2010, avait décrit le Suaire comme une « icône du Samedi saint ».

« J’espère que cet événement pourra apporter un peu de lumière et de paix en ces temps difficiles, et donner de la force et de l’espoir aux nombreux pauvres, les malades et aux personnes en difficulté », a déclaré Mgr Nosiglia.

Une telle ostension télévisée n’a eu lieu qu’une seule fois

Le Saint Suaire n’a été exposé que quatre fois au cours des 100 dernières années, les dernières fois en 2000, pour le Jubilé de l’an 2000, et en 2010. La prochaine ostension publique n’est pas prévue avant 2025.

Jusqu’ici, une telle ostension télévisée n’a eu lieu qu’une seule fois : le 23 novembre 1973, à la demande de Paul VI. Cette fois-ci, les images ne seront pas réservées à la seule RAI italienne mais tous les diffuseurs qui en feront la demande pourront obtenir les images.

Le Saint Suaire de Turin est une pièce de lin de 4,36 m sur 1,10 m sur laquelle est imprimée l’empreinte frontale et dorsale d’un homme crucifié qui pourrait être, selon la tradition, celle du Christ. Il a été découvert au milieu du XIVe siècle dans la collégiale Notre-Dame à Lirey, près de Troyes (Aube) avant de se retrouver à Chambéry (Savoie) puis à Turin.

L’ostension aura lieu à partir de 17h10 sur la RAI (plus d’information sur ce site).

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

crepes chandeleur

CHANDELEUR : de la fête druidique d’Imbolc à la Présentation de Jésus au Temple

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minEn ce 2 février, nous fêtons la Présentation …

Bilan 2022 des actions d’Ar Gedour et projets 2023

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minAr Gedour fête cette année ses douze ans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *