Saints bretons à découvrir
Crocq e Barz!Olivier Brunet Photographies (DR)

Plus de 1300 hectares détruits dans l’incendie des Monts d’Arrée (MàJ)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Les Mont d’Arrée sont encore une fois en feu. Il y a quelques semaines, le Menez Hom avait déjà été la proie des flammes, dévastant 60 hectares de landes et de pinèdes principalement sur la commune de Dinéault. Outre la flore, c’est aussi une faune importante qui a été la proie des flammes. Cette incendie avait suscité près de 300 pompiers pour pouvoir le circonscrire. Ce 18 juillet, un nouvel incendie a eu lieu, et n’est toujours pas maîtrisé à l’heure où nous écrivons cet article.

Plus de 1300 hectares détruits

Hier après-midi, 18 juillet 2022,un nouvel incendie s’est déclaré sur la commune de Brasparts. En très peu de temps, le feu s’est très largement propagé, détruisant plus de 1300 hectares. A l’heure où nous vous écrivons, le feu n’est toujours pas maîtrisé. Ce mardi matin, 195 sapeurs-pompiers et 50 véhicules de lutte contre les incendies présents sont mobilisés, les Côtes d’Armor et le Morbihan prêtant main forte à leurs collègues du Finistère. Près de 300 personnes ont évacuées de la commune de Botmeur, des hameaux de Ti Beron, Roquinarc’h situés sur la commune de Saint-Rivoal et du hameau de Roudouderc’h situé sur la commune de Sizun. 92 personnes sont actuellement accueillies à la salle des sports de Sizun, selon la préfecture.

La chapelle St Michel de Brasparts sécurisée

Crocq e Barz!Olivier Brunet Photographies (DR)

Hier soir, les autorités informaient que la chapelle mythique située au sommet du mont st Michel de Brasparts avait été sécurisée. Menacé, cet édifice érigé à la fin  du XVIIème siècle est devenu un emblème de la Bretagne lieu de pèlerinage et de tourisme, très prisé des photographes. L’inquiétude allait grandissant, mais le nécessaire semble avoir été fait pour sauver ce patrimoine.

Olivier Brunet, photographe professionnel, venu faire des repérages pour la pleine lune d’août, est arrivé sur le mont Saint-Michel de Brasparts environ 1 heure après le début de l’incendie. Cette photo est issue de son reportage photo publié sur son profil Facebook et publiée sur Ar Gedour avec son aimable autorisation.

Les landes et tourbières de ce secteur subissent régulièrement des incendies, car la végétation particulièrement dans les conditions météorologiques actuelles, ne résiste pas aux flammes. En 2010, 500 hectares de landes avaient ainsi été détruits et en 1996 c’est 870 hectares qui avaient alors disparus, avec sa faune. 

________________________

ADD du 19/07/2022 : A 18h, près de 1700 hectares ont brûlé. Nous vous partageons ci-dessous ce clip réalisé par le photographe Mathieu Rivrin, qui vous donne l’étendue des dégâts.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Découvrez Relikaer Breizh 2022 à Carnoët (seconde semaine)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minLancé en 2019 par l’Oeuvre de St Joseph …

[INTERCELTIQUE] Le Bagad Kemper remporte le championnat national des bagadoù

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minLes championnats nationaux des bagadoù se sont déroulés …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.