Saints bretons à découvrir
saint reconnu par rome
Photo V. Charbey / Ar Gedour 2017

SAINTE PITERE – SANTES BIZHER

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Peu connu est le nom  de la sainte patronne de la paroisse du Tréhou (An Treoù « les trèves »), appelée en français Sainte Pitère et en breton Santez Bizer.

On ne sait pratiquement rien de cette sainte. La tradition locale en fait la mère d’une sainte Anastase, honorée en Lampaul-Guimiliau, ce qui ne s’accorde pas avec sa représentation avec une palme de martyre. On a oublié le jour de sa fête.

Un chercheur récent (B. Tanguy) a même mis en doute l’existence d’une sainte Pizer. Selon lui, il s’agirait d’une déformation du nom de Saint Bedwer, Bezwer, qu’il croit retrouver dans Trévéreur, nom donné au 18ème siècle au village de Tréveur où une chapelle était consacrée à Saint Trémeur. C’est une erreur certaine, car d’une part il serait invraisemblable qu’à 1,2km de distance le nom de Bezwer ait donné deux variantes aussi différentes que Bizer et Bereur ; et d’autre part l’ancien groupe consonantique -dw- n’est nulle part réduit à z (*bezwouet « boulaie » donne Bevouet).

Le nom s’explique très bien par un v.celt. *Pikteria, v.or. *Pitaer, dérivé du radical *pikt-, pith, toujours en usage en breton moderne, avec le sens de « exact », « zélé ». La forme Santes Bither présente la lénition P/B régulière au féminin.

Pither se trouve en Cornwall dans les noms North Petherwin et South Petherwin, non loin de Launceston et de la Tamar. Les linguistes corniques ont recouru, pour expliquer ce nom, à Pader (v. notre Lambader), mais une évolution pad- peth est fort peu vraisemblable, alors qu’une graphie anglaise Pather = win pour pitherwin n’a rien d’inattendu. Dans Pitherwynn le second terme wynn a le sens de « saint ».

En Cumbria existe un lieu-dit Pether Pots (Puits de Pither ?) en Crosthwaite (PNW1, 85).

Sainte Pither doit donc être une sainte panbrittonique, mais on ignore ses attaches.

Le nom de Pither est différent de celui de la soeur de S. Gildas, Picteona – Pe(i)then dont le radical a un I bref.

À propos du rédacteur Alan Joseph Raude

Linguiste, historien et hagiographe, il a notamment publié des ouvrages sur l'origine géographique des Bretons armoricains et sur l'histoire linguistique de la Bretagne.

Articles du même auteur

vallée des saints

29 mars : Saint Gonlew / Gonlay / Gwenlew

Aujourd'hui nous fêtons Saint Gonlew (ou Gonlay, Gwenlew et Uuinleu en Bretagne - Gwynllyw et Gwnlei au Pays de galles). C'est un roi gallois qui a vécu entre la fin du Ve s. et le début du VIe s. (mort sans doute vers 520). 

vallée des saints

TEMPORE CHLOTARII REGIS

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minParce qu’il est toujours bon d’en savoir plus …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.