Dans quelles paroisses a-t-on chanté en breton à Noël ?

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Contrairement à ce qui était possible il y a quelques années, il devient difficile de savoir en amont où des cantiques bretons seront chantés. Il est d’autant plus difficile d’établir une liste des messes en breton ou avec cantiques bretons que désormais peu de personnes contactées rendent réponse. Nous remercions d’ailleurs toutes ces personnes, prêtres et laïcs.

D’autres ne connaissent pas Ar Gedour ou n’ont pas le réflexe, alors que nous offrons ici une vitrine non-négligeable. Nous faisons cependant de notre mieux pour vous fournir une liste la plus complète possible. Il est en effet important de savoir quelles paroisses tiennent compte d’une liturgie enracinée, non seulement pour inviter tous ceux pour qui cela tient à coeur à se rendre à ces offices, mais aussi pour que cela puisse faire tache d’huile.

Nous invitons tous ceux qui ont été à l’une des messes de la nuit ou du jour de Noël de leur paroisse à nous indiquer en commentaires de cet article si des chants en breton ont été proposés, et si oui, le lieu de cette messe.

A ce jour, voici nos informations. Nous indiquons quand nous le savons les chants qui ont été interprétés, sauf pour les messes totalement en breton. Nous ferons une mise à jour régulière en fonction de vos apports.

Diocèse de Vannes :

  • Cléguer : Pe trouz ar an douar
  • Crac’h (messe en breton),
  • Kernascléden
  • Lomener (messe en breton),
  • Lorient (messe bilingue)
  • Plouay : Kanomp Noel
  • Plouharnel
  • Pontivy (messe en breton)
  • Pontivy (messe à la bougie) : Pe trouz zo ar an douar
  • Quistinic
  • Sainte Anne d’Auray

Diocèse de Quimper & Léon

  • Quimper cathédrale
  • Tréflevenez (messe en breton)

Diocèse de St Brieuc & Tréguier

  • Guingamp (basilique)
  • Plouisy (Lid ar Gomz e brezhoneg)
  • Saint-Brieuc Cathédrale

Diocèse de Nantes 

  • Chapelle de l’Immaculée (messe du 18 décembre)

Diocèse de Rennes, Dol et Saint Malo

 

Ailleurs dans le monde 

  • Aubagne : Pe trouz war an douar

Ar Gedour est le seul média pure-player catholique breton. Vous qui lisez régulièrement Ar Gedour, vous pouvez nous soutenir à hauteur d’un café par semaine, soit donc  environ 5€ par mois (en une seule fois ou mensuellement), et permettre à notre structure de grandir, d’augmenter sa visibilité et de travailler à l’avenir. Pour nous aider, rendez-vous sur ce lien.

 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Messe FLB à Kernascléden le 7 avril 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minAr Gedour vous signale la majorité des messes …

Mère Yvonne-Aimée de Malestroit (reportage)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minEn l’honneur des 120 ans de sa naissance …

Un commentaire

  1. Demat, e Gourin : Kanomp Noël, e Langonnet : Kanomp Noël ha Petrouz var an douar. Mersi bras

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *