Saints bretons à découvrir
Accueil > Agenda / Deiziataer > [LE FOLGOET] Le grand pardon a lieu ce week-end (7/8 septembre 2019)

[LE FOLGOET] Le grand pardon a lieu ce week-end (7/8 septembre 2019)

Nous avons évoqué le pardon de ND du Roncier qui accueillera des centaines de pèlerins ce week-end, pardon présidé par le Cardinal Sarah, préfet de la Congrégation pour le Culte divin. Ce week-end ont aussi lieu des pardons comme le pardon de St Cornély à Carnac qui se développe actuellement, ou encore le pardon des Glénan.

Mais ces samedi 7 et dimanche 8 septembre 2018, le sanctuaire du Folgoët s’apprête lui aussi à accueillir des milliers de pèlerins venus de tout le Nord Finistère pour le Grand Pardon. De très nombreux marcheurs vont converger vers la basilique tout le week-end pour partager plusieurs grands temps forts (voir programme ci-dessous).

Alors que le pardon approche, et à l’heure où les films chrétiens se développent, revenons ici sur un film dédié à Salaün ar Foll et à ce lieu sacré breton qui fit grand bruit à l’époque.. En 1952, Herri, Perig et Ronan Caouissin créent Brittia Film, association loi 1901 qu’on peut considérer comme leur maison de production. Brittia Film naît de l’envie de créer un cinéma breton autonome allant de l’écriture à la diffusion d’un film.

Le Mystère du Folgoët est la transposition d’un mystère du Moyen Age évoquant en une heure six siècles de l’histoire de la Bretagne. Le film reçoit un accueil enthousiaste du public breton. La participation de la population, et l’aventure humaine que fut le tournage en firent un réel succès populaire, comptabilisant 1 million d’entrées, ce qui n’est pas négligeable pour un film d’alors. Les bénéfices du film iront à la reconstruction de l’abbaye de Landévennec. Herri Caouissin livrera que  ce cinéma breton “pen kil ha troad” (des pieds à la tête) était en communion totale avec le public breton car il était le reflet de ses visions intérieures, l’écho sonore qui faisait vibrer son âme. Nous avions gagné la partie ! Mieux : notre film dépassa les frontières du Couësnon. L’accueil qu’il obtint des étrangers nous surprit encore plus : un public qui n’était pas breton découvrait là un nouveau cinéma exotique, qui avait une langue et une âme…”. Pour en savoir plus sur ce film, retrouvez notre article dédié.

Découvrez plus en détail le programme :

Samedi 7 :
18h00 : Messe en breton à la chapelle des Pardons
19h30 : Chapelet à la basilique
20h30 : Veillée et messe animées par les jeunes, suivies de la procession aux flambeaux vers la Basilique

Dimanche 8 :
08h30 : Messe à la Basilique
10h30 : Messe à la chapelle des Pardons
14h00 : Chapelet à la basilique
15h00 : Procession des paroisses, Vêpres et Salut du Saint Sacrement.

Nous rappelons à nos lecteurs qu’ils peuvent aider au financement de la statue de Salaün ar Foll à la Vallée des Saints. Cliquez ici pour plus d’informations.

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

[Plouégat-Guérand] Un appel aux dons pour restaurer les retables de l’église

La commune de Plouégat-Guérand lance une souscription avec la Fondation pour la sauvegarde de l’art …

Chapelle chantante à Peillac ce dimanche 27 octobre

Le petit groupe de prière “les chapelles chantantes” animé par Alexis et Denise Kerivel et  …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *