Saints bretons à découvrir

AR BIBL E BREZHONEG – LA BIBLE EN BRETON

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min
  • E brezhoneg
  • En français
Setu ul lodenn eus ar Bibl e brezhoneg, kavet war an tachenn-mañ. D’an ampoent, e c’hellomp lakaat en linenn al levrioù da heul hepken:
– ar 27 levr a zo en Testamant Nevez
– levr ar C’heneliezh
– levr an Ermaeziadeg
– ar Salmoù 1 da 101
– Kanenn ar c’hanennoù.
An destenn a zo un adweladenn e brezhoneg a-vremañ eus troidigezh dispar Gwilh ar C’hoad. Embannet eo bet ar skrid-orin e 1893 ha 1897.

Notenn : Troidigezh ar Bibl gant Gwilh Ar C’hoad (embannadur an T.N. e 1883 ha 1893, hag embannadur ar Bibl en e bezh e 1897); reiñ a ra d’ar vrezhonegerien un destenn eus ar Skriturioù Santel a live uhel. Gwilh ar C’hoad a zo pastor « Mision Avielek Tremael » (Bro-Dreger) pa en em stag da dreiñ ar Bibl, harpet gant « Unvaniezh Dreindedat ar Bibl » eus Londrez, hag en anv eus « Unvaniez Drinderian ar Bibl evit ar Vretouned ». An droidigezh-mañ a zo kempouezet mat etre ur yezh re boblek gant gerioù gallek e-leizh hag ur yezh re ouiziek. Levezonet eo gant rannyezh Bro-Dreger, met, bep gwech ma’z eo graet gant gerioù re dregeriek, e kaver e-barzh an notennoù fonnus eilstummoù er rannyezhoù all, dreist-holl e gwenedeg.

Au fil de nos recherches sur le net, nous avons découvert ce site qui propose  une partie de la Bible en langue bretonne. Pour le moment, seuls les livres suivants sont en ligne:
– les 27 livres du Nouveau Testament
– le livre de la Genèse
– le livre de l’Exode
– les Psaumes 1 à 101
– le Cantique des cantiques.
Il s’agit d’une révision en breton moderne de l’excellente traduction de Guillaume Le Coat. Celle-ci a été éditée à l’origine en 1893 et 1897.

Note : La traduction de la Bible par Guillaume Le Coat (éditions du N.T. en 1883 et 1893, et de la Bible complète en 1897) apporte une version des Ecritures Saintes de très grande qualité. Pasteur de la « Mission Evangélique de Trémel », Guillaume Le Coat, entreprend sa propre traduction, aidé par la « Société Biblique Trinitaire » de Londres et au nom de l' »Unvaniez Drinderian ar Bibl evit ar Vretouned ». Cette traduction présente un juste équilibre entre une langue populaire empreinte de mots français et une langue trop savante. Elle est teintée de dialecte trégorrois, mais propose en annotations des variantes de vocabulaire pour les autres dialectes et en particulier pour le vannetais, chaque fois que des mots spécifiques au Trégor sont utilisés.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Replay de la messe du 15 août 2022 depuis Sainte Anne d’Auray.

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minEn ce lundi 15 août, l’Église fête l’Assomption de …

La Troménie de Marie au Pardon de Notre-Dame de Rumengol

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minRumengol est un sanctuaire diocésain dédié à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.