Saints bretons à découvrir

Le saint éponyme de Treglamus

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 min

Saint Cado est rattaché, par son père et par sa mère, à plusieurs lignées importantes chez les Bretons de Galles, Cornouaille insulaire et Armorique. Son père, comme son grand-père, nous posent des problèmes onomastiques.

Suivant la Vita Cadoci, qui nous fournit des données généalogiques détaillées, son père était GUNDLEIUS et son grand-père paternel GLIUGUIS.

GONLEI ET GWENLEW

Saint Gonlay est l’éponyme d’une paroisse, entre Gaël et Redon. Le recueil généalogique gallois Bonhed y Seint l’appelle Sancti Eguini, dans la Porgenies Keretici, tandis que Acheu y Seint et Plant Brychan donnent des formes en KYN= (Kynllaw, Kynlluc).

En fait, la Bonhed y Seint a confondu Gwynllyw père de Saint Beuno et de Saint Kemew (de Locquéméau) – Gwynllyw, Gwenlew en breton armoricain, est éponyme de Guiquelleau au Folgoet et de Lanvellé en Pont-de-Buis – et Gonlei, père de Cadoc.

GLYWYS – CLEMENS

Le cas de son père est encore plus complexe. En effet, Glywys n’est pas connu sous ce nom en Armorique. Cette forme galloise remonte, pense-t-on, à *Glêwensis, c’est-à-dire « habitant de Glêuum ». Rigoureusement, *Glêwensis devrait donner, *en gallois *Glwyw=wys (v. gall. *Gluiu=guis), ce qui est simplifié, par dissimilation, en Gliuguis-Glywys.

On sait par ailleurs (Vita Cadoci, EWGT24, Vita Petroci, EWGT29, JC5, EWGT44) que Glywys était aussi le père de Saint Petroc (de Loperec, 29, etc.). Or la Bonhed y Seint (N°39, EWGT60) appelle CLEMENS le père de Petroc, et c’est de ce nom latin que provient le nom armoricain du personnage. Clemens devait donner en vieux breton armoricain *Cloimis (le latin -ENS donne en gallois -WYS et en armoricain -IS), moyen breton *Cloeffis, vannetais *Kloëvis, trégorrois et léonais *Kloavis.

On reconnait déjà ici l’éponyme de Treglamus (22), en breton Treglavis. C’est aussi, très probablement, le saint Coanves mentionné par J. Loth (NSB24) comme titulaire d’une ancienne chapelle à Hanvec, et son nom se retrouve peut-être aussi en Loperhet : Stêr Glañves, ruisseau qui se jette dans la Rade de Brest.

On notera en même temps que Saint Clément patronne entre autres une chapelle en Brech(56), une autre à Bubry (56) et qu’il y a un prieuré Saint Clément en Quiberon, également appelé Saint Colomban. Cette hésitation entre deux Saints, et le fait que « Colomban » contient C, L, O, M comme *Cloimis, incite à penser que c’est le grand-père de Saint Cado qui était le patron authentique du prieuré. Quiberon est dans la zone du culte de Saint Cado, de même que Hanvec est limitrophe de Saint-Cadou, paroisse de Sizun. Il y a aussi un lieu-dit Saint Clément en Elven (56), à 15 km de Pleucadeuc.

GLEVIAS

En corollaire à ces conclusions, notons que le Chanoine Doble (SC3, 15), a dû se tromper en identifiant le saint Gluvias cornique à Glywys. En effet, même dans la transmission troublée de la phonétique cornique on passe difficilement de *Glwywys à Gluvias, et *Kloimis aurait donné en cornique *Klôvis. Qui plus est, nous avons en Armorique un Saint Levias en Trédarzec (22) qui sans nul doute correspond au saint cornique. Malheureusement, nous ne savons rien de lui pour le moment…

_____________________

 

* Ouvrages de l’auteur :

  • L’origine géographique des Bretons armoricains. Série Etudes et recherches de Dalc’homp Soñj
  • Ecrire le gallo : précis d’orthographe britto-romane
  • Petite histoire linguistique de la Bretagne
  • Introduction à la connaissance du gallo
  • Liste des communes galaises du département des Côtes-d’Armor (avec la coll.de Jean-Luc Ramel)
  • Liste des communes du département de l’Ille-et-Vilaine (avec la coll.de Jean-Luc Ramel)
  • Liste des communes du département de Loire-de-Bretagne (avec la coll.de Jean-Luc Ramel)
  • Liste des communes galaises du département du Morbihan (avec la coll.de Jean-Luc Ramel)
  • La Naissance des nations brittoniques – de 367 à 410 –Ploudalmézeau : Editions Label LN, 2009
 
 

Note : tous les articles de ce blog sont la propriété exclusive d’Ar Gedour et/ou de leurs auteurs, et ne peuvent être utilisés sans accord de l’auteur et de l’éditeur. En cas de citation, merci de préciser l’origine de ces articles. 

À propos du rédacteur Alan Joseph Raude

Linguiste, historien et hagiographe, il a notamment publié des ouvrages sur l'origine géographique des Bretons armoricains et sur l'histoire linguistique de la Bretagne.

Articles du même auteur

vallée des saints

29 mars : Saint Gonlew / Gonlay / Gwenlew

Aujourd'hui nous fêtons Saint Gonlew (ou Gonlay, Gwenlew et Uuinleu en Bretagne - Gwynllyw et Gwnlei au Pays de galles). C'est un roi gallois qui a vécu entre la fin du Ve s. et le début du VIe s. (mort sans doute vers 520). 

vallée des saints

TEMPORE CHLOTARII REGIS

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minParce qu’il est toujours bon d’en savoir plus …

2 Commentaires

  1. Félicitation pour votre travail de recherche, et vos donner de ce site.
    Mon site prenoms-bretons.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.