Saints bretons à découvrir

Semaine Sainte (par le Père Dominique de Lafforest)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

calvaire breton

Semaine Sainte. Semaine pour nous replacer dans les scènes décrites par des témoins. Semaine comme « hors du temps », pendant laquelle je vais essayer d’accompagner Jésus, vrai Dieu et vrai homme, « Jesuz, gwir Doué gwir den » du vieux cantique breton, dans l’angoisse qui l’a fait suer le sang, et finalement sur la croix, fit exploser son cœur.

Totalement homme et Dieu tout ensemble, le Christ a traversé toutes les épreuves que les êtres humains, que nous-mêmes, pouvons rencontrer : trahison d’un ami, d’un conjoint, abandon , déréliction et rejets.

Entièrement humain, Jésus a cherché en ses dernières heures, et il cherche aujourd’hui, un réconfort humain. Tous l’ont rejeté, en commençant par le peuple dont il fait partie ; tous l’ont lâché, sauf l’ami et les femmes qui iront jusqu’à la croix.

Alors, nous-mêmes, et chacun comme il peut, nous essayerons de rencontrer Jésus , vrai Dieu et vrai homme, en décidant personnellement d’aller soutenir, réconforter, nous rendre physiquement proches de quelqu’un qui a besoin de nous…

Là, dans la souffrance de ces membres du Corps du Christ, dans le pardon à qui nous a fait du mal, nous trouverons ce Dieu qui, par la bouche du supplicié au calvaire, promet au criminel qui l’appelle, qu’il « sera, avec lui, aujourd’hui même, dans le Paradis.

À propos du rédacteur Keranforest

Né en 1939 à Carantec. Agrégé d'anglais, essayiste, poète, romancier. Devenu prêtre, animateur du Tro Breizh, il a été longtemps chroniqueur au Télégramme de Brest. Poète élégiaque, il est aussi l'auteur de deux romans qui ont la Bretagne pour cadre.

Articles du même auteur

Nedeleg : le mot explose comme une étoile dans la nuit (par Keranforest)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 min Noël !…Ce sera bientôt Noël ! Ce sera toujours …

bougie avent

An Azvent … un temps pour attendre

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minL’Avent…Un temps pour attendre. Attendre qui ? « Celui qui …

Un commentaire

  1. merci Père Dominique de nous encourager à aller vers les autres qui attendent peut être notre visite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.