Saints bretons à découvrir

Semaine Sainte (par le Père Dominique de Lafforest)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

calvaire breton

Semaine Sainte. Semaine pour nous replacer dans les scènes décrites par des témoins. Semaine comme « hors du temps », pendant laquelle je vais essayer d’accompagner Jésus, vrai Dieu et vrai homme, « Jesuz, gwir Doué gwir den » du vieux cantique breton, dans l’angoisse qui l’a fait suer le sang, et finalement sur la croix, fit exploser son cœur.

Totalement homme et Dieu tout ensemble, le Christ a traversé toutes les épreuves que les êtres humains, que nous-mêmes, pouvons rencontrer : trahison d’un ami, d’un conjoint, abandon , déréliction et rejets.

Entièrement humain, Jésus a cherché en ses dernières heures, et il cherche aujourd’hui, un réconfort humain. Tous l’ont rejeté, en commençant par le peuple dont il fait partie ; tous l’ont lâché, sauf l’ami et les femmes qui iront jusqu’à la croix.

Alors, nous-mêmes, et chacun comme il peut, nous essayerons de rencontrer Jésus , vrai Dieu et vrai homme, en décidant personnellement d’aller soutenir, réconforter, nous rendre physiquement proches de quelqu’un qui a besoin de nous…

Là, dans la souffrance de ces membres du Corps du Christ, dans le pardon à qui nous a fait du mal, nous trouverons ce Dieu qui, par la bouche du supplicié au calvaire, promet au criminel qui l’appelle, qu’il « sera, avec lui, aujourd’hui même, dans le Paradis.

À propos du rédacteur Keranforest

Né en 1939 à Carantec. Agrégé d'anglais, essayiste, poète, romancier. Devenu prêtre, animateur du Tro Breizh, il a été longtemps chroniqueur au Télégramme de Brest. Poète élégiaque, il est aussi l'auteur de deux romans qui ont la Bretagne pour cadre.

Articles du même auteur

Sainte Anne d’Auray (par Dominique de Lafforest)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minComment ne pas s’émerveiller encore et toujours, de …

Nedeleg : le mot explose comme une étoile dans la nuit (par Keranforest)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 min Noël !…Ce sera bientôt Noël ! Ce sera toujours …

Un commentaire

  1. merci Père Dominique de nous encourager à aller vers les autres qui attendent peut être notre visite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *