Saints bretons à découvrir

Le Diocèse de Vannes et le projet missionnaire breton…

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 min

Vannes-20130619-00836.jpgCommuniquer, accompagner, oser : trois axes pour la nouvelle évangélisation en breton… 

Ce mercredi après-midi, devant une quarantaine de personnes, l’équipe de pilotage du projet pastoral breton pour le Diocèse de Vannes a présenté le fruit d’un an de travail de synthèse initié en avril 2012, travail auquel ont contribué des groupes et individuels bretonnants du diocèse, des non-bretonnants intéressés par le sujet, mais aussi tous les services diocésains qui ont été sollicités. 

Monseigneur Centène avait en effet produit une lettre pastorale intitulée « POUR ANNONCER L’EVANGILE DANS LE DIOCESE DE VANNES EN TENANT COMPTE DE LA CULTURE ET DE LA LANGUE BRETONNE« . Piloté par un groupe de personnes impliquées dans la vie spirituelle bretonne du diocèse et issues de tendances diverses, ce projet est proposé pour des perspectives pastorales et missionnaires dans le domaine du breton et de la culture bretonne. Dans le cadre du projet diocésain intitulé « Communion pour la Mission », des projets missionnaires ont vu le jour à tous niveaux au sein du diocèse.  Ce projet, ouvert à toutes les personnes qui, à des degrés divers, portent intérêt à la culture et à la langue bretonnes dans l’annonce de l’Evangile, peut donc se développer dans cette réalité de la culture bretonne « pour annoncer l’Evangile dans le diocèse de Vannes en tenant compte de la culture et de la langue bretonne ». 

Différents axes de réflexion ont donc été posés, pour voir comment mieux annoncer l’Evangile à l’Ecole et aux Jeunes, dans un monde qui a perdu ses repères mais reste attaché à la culture bretonne. Mais d’autres axes de réflexions ont aussi été proposés, pour chanter et célébrer la Gloire de Dieu en breton dans la liturgie, et rendre visible l’Evangile dans tout ce qui constitue la richesse patrimoniale bretonne.

Ce mercredi, Mgr Centène a donc rappelé que nous avons en Bretagne un certain nombre d’atouts, et notamment lesVannes-20130619-00840.jpg écoles, où il faut annoncer l’Evangile aux jeunes. Précisant « qu’en Bretagne il y a un réel attachement à la culture bretonne, un patrimoine matériel et immatériel  important, [il a constaté que] cela peut être un point de départ, un point d’appui pour évangéliser, et que l’intégration de cet héritage est essentiel au développement de l’avenir… » .

L’usage de la langue peut toucher le coeur du peuple qui est confié à l’Eglise de Bretagne. Pourquoi donc s’en priver ?  L‘équipe de pilotage a donc présenté le projet missionnaire breton pour le Diocèse, projet qui comporte des pistes de travail qui sont pour certaines déjà mises en route pour la rentrée prochaine dans les écoles, et d’autres qui mettront plus ou moins de temps pour être réalisées. Toutefois, il est ressorti que pour un travail en profondeur impliquant l’utilisation du breton et du bilinguisme dans le diocèse, un travail de pédagogie est important. Développant des pistes d’actions prioritaires, le document (qui sera distribué dans toutes les écoles privées, paroisses, etc..  et sera aussi en téléchargement sur AR GEDOUR) fait un point sur la situation et invite à dépasser les clivages éventuels (dialecte, orthographe, préjugés sur le breton, rapports brittophones / francophones… ) pour avancer ensemble dans la nouvelle évangélisation dans la culture locale. 

Le document ayant maintenant été rendu public, nous nous permettons de préciser un point particulier (nous développerons les autres au fil du temps sur ce blog), cela en exclusivité pour nos lecteurs :  pour marquer symboliquement le principe d’être breton au milieu des Bretons, pour montrer la richesse de l’utilisation du breton dans la vie ecclésiale locale, pour rendre visible par tous l’engagement de l’Eglise du Diocèse de Vannes et montrer l’intérêt qu’a le Diocèse de Vannes pour la langue bretonne,  la Charte « Ya d’ar Brezhoneg » proposée par Ofis Publik ar Brezhoneg (Office public de la langue bretonne) sera adoptée d’ici peu par le Diocèse de Vannes (signature le 10 septembre prochain). Ronan Postic, représentant l’Ofis, a présenté à l’auditoire les intérêts de la charte. L’adoption de cette dernière par une structure diocésaine est une première que nous sommes heureux d’annoncer à nos lecteurs.  La signature est prévue début septembre. 

Par la suite, tout le travail déjà fait sera communiqué aux chrétiens du diocèse, pour leur permettre de mieux connaitre les initiatives, avant de leur proposer eux-mêmes d’être acteurs de la réappropriation de leur culture dans la liturgie, la catéchèse, la valorisation de la richesse culturelle et spirituelle des églises et chapelles….

Rappelant que l’annonce de l’Evangile est aussi inscrite dans la Pentecôte, prions pour que ce projet porte de  nombreux fruits, avec l’aide de tous !

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Les paroisses fantômes

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minUn constat au fil des kilomètres, qui fait …

[KERANNA] Oferenn e brezhoneg d’an 2/10/22- Messe en breton (+ feuille téléchargeable)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Disul 2 a viz Here 2022 a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.