Saints bretons à découvrir

France Culture : « D’où vient le mystère breton ? »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

Par ses particularités géographiques comme par son histoire, perpétuée dans les traditions et la culture, il existe une unicité spécifique à la Bretagne… Un on-ne-sait-quoi propre à cette région, que l’on éprouve à même ses paysages, et que France Culture tente ici de restituer en une balade radiophonique.

La présentation de France Culture

Comme Michelet la qualifiant d' »île continentale », beaucoup de visiteurs de la Bretagne ont reconnu les particularismes de ce territoire, frappés par l’influence de l’océan sur tout son pourtour ou la prégnance de la minéralité spécifique du massif armoricain. Il existerait ainsi une forme de « mystère breton » large, dont on peut suivre les linéaments par divers aspects.

Ainsi géologiques : par les vieilles montagnes d’un massif qui était, il y a 300 millions d’années, semblable à ce que sont les Alpes aujourd’hui, et dont un travail d’érosion incommensurable nous est donné à sentir dans ses formes actuelles. Aspects mythologiques ensuite : par les dizaines de civilisations mégalithiques dont les traces émaillent la région et donnent à songer à temps ancestraux, ou encore par la forêt de Brocéliande évocatrice des épisodes fabuleux de Tristan et Iseult, de Merlin et de la légende arthurienne. Aspects religieux encore, à travers l’importance du christianisme des débuts et des Sept saints fondateurs sur la constitution du territoire, et avec les nombreux pèlerinages qui y ont encore cours. Ou aspects géographiques enfin, dans les relations ambivalentes que la Bretagne entretient avec le reste du territoire français depuis l’unification de celui-ci au cours du XIXe siècle, entre circulations et retrait…

Notre avis

Cette émission fait suite à un premier épisode consacré à l’identité bretonne. On n’échappera pas à quelques clichés mais l’émission est intéressante, car elle évoque quelque chose que certains bretons raillent car ils l’ont oublié : sa vision imaginaire et poétique. D’autres noteront, comme cet internaute sur Facebook : « Un « on ne sait quoi » si mystérieux. Un peu comme si la Bretagne avait une culture différente, quoi. Un mystère mystérieusement mystérieux effectivement, tant qu’on tourne autour du pot pour éviter de nommer les choses. La Bretagne était un pays différent absorbé par la France, voilà tout. (M. Garrec) »

L’invitée :

  • Aliette Armel est historienne, critique littéraire, romancière et essayiste. Son dernier roman Pondichéry, à l’aurore est paru aux éditions du Passage, en 2011, et elle est également l’autrice de plusieurs essais sur Marguerite Duras dont En compagnie de Marguerite Duras, (éditions Le Passeur, 2018), ainsi que de La Bretagne, Terre de sacré publié par les éditions Desclée de Brouwer en 2022.

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

[LORIENT] Traditions de Noël en Basse-Bretagne, par Korantin Denis, le 14/12

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min« Hengounioù Nedeleg e Breizh Izel » Kanomp Nouel ! Prientit …

Les Paotred Pagan en concert à l’église du Drennec le 11 décembre 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minNe manquez pas le concert des Paotred Pagan, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *